Current IssueAutomne 2015/Printemps 2016

ARTICLES

WANDA G. ADDISON

Black History Month Programs: Performance and Heritage

Résumé: Les programmes du Mois de l'histoire des Noirs répondent implicitement aux désirs de reconnaissance culturelle des contributions et de l'histoire des Afro-américains aux États-Unis. Lors
de ces évènements, l'approfondissement implicite de la connaissance, la relation au passé et la durabilité de la culture et du patrimoine afro-américains sont tout aussi importants. Les concepts de « chez soi » en tant que communauté historique, nationale et individuelle inspirent toutes les séances et soutiennent et encouragent des connexions qui, en retour, insistent pour que l'on abandonne les considérations à courte vue au sujet de la subjectivité culturelle et de la durabilité. Les programmes du Mois de l'histoire des Noirs revisitent le « chez soi » au moyen de contrerécits portant sur le fait d'être Noir en Amérique et d'être Américain dans l'Amérique noire.

JAN HADLAW and BEN BRADLEY

Between Orchard and Highway: Roadside Produce Stands as Rural Artifact and Enterprise

Résumé: Fruits famille-construit, détenue et exploitée se dresse bientôt poussé vers le haut le long des principales routes du sud de l'intérieur de la Colombie-Britannique dans les années 1950, quand les ventes « ferme » étaient le seul moyen de vendre les fruits en dehors de la coopérative de la province, système de commercialisation. Les peuplements de fruits début n'étaient souvent pas plus que les caisses de produisent affichée à l'endroit où verger a rencontré road, mais au fil du temps certains est devenu central dans les opérations de verger de leurs propriétaires et ont été élargies et améliorées. En utilisant deux des fruits longs de BC stand opérations comme études de cas, cet article retrace l'émergence, l'évolution et la persistance de cette forme familière et pourtant souvent négligé de l'architecture vernaculaire commercial et agricole, qui est une caractéristique du paysage de la région depuis plus d'un demi-siècle.

LAURIE STANLEY-BLACKWELL and SHAMUS Y. MACDONALD

Going Strong: The Role of Physical Strength among the Scots of Eastern Nova Scotia and Cape Breton

Résumé: Cet article, qui s'inspire de données propres au folklore et à l'histoire sociale, examine une dimension trop longtemps négligée des traditions locales—les exploits de personnes fortes—parmi les immigrants écossais, ainsi que leurs descendants dans l'est de la NouvelleÉcosse et au Cap Breton. Des interviews menées tant en gaélique qu'en anglais, de même que des recherches dans des sources imprimées, révèlent une abondante collection d'histoires au sujet d'individus possédant une force physique exceptionelle; de plus, ces récits servirent à cette époque à exprimer leur identité et leur sens communautaire. Ces histoires font toujours partie du recueil de contes populaires dans la région et représentent un genre très apprécié de ceux et celles qui transmettent cette tradition orale.

STEFANIA CARDINALE

Intangible Cultural Heritage Revitalization for Development and Tourism: The Case of Purulia Chhau Dance

Résumé: Lorsque le patrimoine immatériel intègre les marchés et le niveau international, il se produit des problèmes d'interprétation des patrimoines locaux. À partir d'une étude de cas, cet article présente l'histoire des praticiens de la danse Chhau et leur relation à la modernisation dans le cadre du projet Art pour vivre [Art for livelihood] en Inde. Cet article met en évidence les opinions des acteurs dans le cours de ce projet qui aboutit à faire coexister différentes « identités » du patrimoine Chhau pour des audiences différentes – locale, internationale et liste de l'UNESCO. La théorie de l'acteur-réseau confère son armature à cette étude de cas qui permet d'analyser de façon critique la compréhension des points de vue des acteurs et du déséquilibre des relations.

TIFENN DINESH-GOURLAY

Apports du réalisateur et des communautés sur les films documentaires réalisés pour l'UNESCO sur le Patrimoine Culturel Immatériel

Résumé: Cette contribution porte sur les messages véhiculés par les ethnologues ayant réalisé les films documentaires portant sur les éléments du Patrimoine culturel immatériel inscrits sur la liste de l'UNESCO. Prenant en compte à la fois le regard du réalisateur et le poids des communautés sur les valeurs qui doivent être transmises au public, cet article examine les valeurs du PCI par le biais de l'image et du son. S'appuyant également sur les propos tenus lors d'entretiens par les réalisateurs et les concepteurs au sujet de leur travail, cette étude vise à identifier les différentes déclinaisons du regard du réalisateur dans le documentaire sur le PCI, en constatant l'apport et l'influence qu'un réalisateur peut avoir sur son film. Il s'agit donc d'ouvrir un espace théorique entre film documentaire et patrimoine, de définir une anthropologie émotionnelle conduisant à une interaction entre l'instance qui filme, l'instance filmée et l'instance réceptrice.

FRANCESCA COMINELLI

Repenser le développement durable : quel rôle pour les savoir-faire et les métiers d'art ?

Résumé: Dans un environnement économique caractérisé par une extrême concurrence entre les entreprises, la nécessité de s'ouvrir à des marchés de plus en plus éloignés et les difficultés engendrées par les crises économiques et financières, redéfinir les fondements du développement des sociétés contemporaines s'impose avec urgence. Le patrimoine culturel immatériel (PCI), le travail d'excellence et de passion, le respect de l'environnement et de la diversité des pratiques locales, l'innovation permanente et la
créativité peuvent‐ils constituer les points de départ d'une nouvelle conception du développement qui se veut durable ?
Pour développer cette problématique, le papier se focalisera sur un élément spécifique du PCI : les savoir‐faire liés à l'artisanat traditionnel et en particulier aux métiers d'art. Dans ce cadre, deux cas d'étude seront présentés :
‐ La pratique de la pierre sèche dans le département de la Vaucluse, qui montre la contribution essentielle des savoir‐faire à l'aménagement du territoire et plus largement au développement durable.
‐ La fabrication des tapisseries à Aubusson, qui souligner la nécessité d'éviter la fragilisation des filières et la délocalisation des certaines phases de la production, afin de créer des dynamiques économiques locales et durables.
A partir de la présentation de ces cas d´étude, le papier mettra en évidence l'idée que la sauvegarde du PCI ne devrait pas être conçue dans une logique de conservation des savoir‐faire, comme étant un vestige du passé. Au contraire la sauvegarde pourrait être pensée et mise en oeuvre de manière dynamique en tenant compte du rôle crucial que les savoir-faire, et plus en général le PCI, jouent dans 'avenir des sociétés contemporaines.

CLÁUDIA S. KAREZ, JUAN M. HERNÁNDEZ FACCIO, ELKE
SCHÜTTLER, RICARDO ROZZI, MARITZA GARCIA, ÁNGELA
YADIRA MEZA, MIGUEL CLÜSENER-GODT

Learning experiences about intangible heritage conservation for sustainability in biosphere reserves

Résumé: Cet article présente des études de cas de différentes approches du développement durable réalisées sous l'égide du Réseau mondial des réserves de biosphère de la division Homme et biosphère de l'UNESCO en Amérique latine et dans les Caraïbes. En 2012, l'Amérique latine et les Caraïbes possédaient 116 réserves de biosphère désignées dans 21 pays. Dans cette région, plusieurs réserves de biosphère ont mis en oeuvre d'importantes actions de gestion visant le développement durable en conservant les services écosystémiques et biodiversité. UNESCO 2006; 2008). Ces études de cas mettent en lumière les bonnes pratiques concernant l'usage qui est fait du savoir traditionnel par la recherche et l'enseignement scientifiques en vue de la conservation de la diversité culturelle et biologique au bénéfice des communautés
locales et autochtones. Elles se concentrent sur l'amélioration du savoir écologique unique de ces communautés du cap Horn (Chili) et de la réserve Bosawas (Nicaragua) ainsi que, dans les Caraïbes, de la Sierra del Rosario et de la Cuchillas del Toa (Cuba). En outre, elles explorent et renforcent les liens entre la diversité culturelle et la diversité biologique dans ces sites exceptionnels par le biais du savoir local et autochtone pour la gestion durable de ces sites.

DANIEL R. LAXER

Exchanges and Hybridities: Red Leggings and Rubbaboos in the Fur Trade, 1600s-1800s

Résumé: À l'époque de la traite des fourrures en Amérique du Nord, les objets matériels les plus fréquemment échangés étaient la nourriture et les vêtements, qui servaient autant aux nécessités de la vie qu'à exprimer une identité. Non seulement ces objets étaient-ils échangés, mais de nouvelles modes et de nouveaux goûts se sont répandus chez les traiteurs de fourrures et les gens des Premières nations à travers l'Amérique du Nord, depuis le XVIIe siècle jusqu'au début du XIXe siècle. Cet article examine ces deux domaines de la culture matérielle au prisme de l'histoire sensorielle, montrant qu'ils étaient essentiels à l'expérience de la traite des fourrures et indiquant des schémas d'échanges culturels et de réciprocité. La coutume vestimentaire et le régime alimentaire étaient des signaux identitaires et des marqueurs de différence, et cependant les schémas d'échanges matériels au cours de l'expansion de la traite des fourrures nord-américaine ont produit des styles hybrides d'habillement et de nourriture qui ont connu une grande extension géographique. Approcher la culture matérielle au moyen de l'histoire sensorielle permet de révéler de nouvelles compréhensions des adaptations qui ont façonné la traite des fourrures.

AARON LIU-ROSENBAUM

Listening to Noise: An Interactive Soundscape Installation that Transforms Place in the Service of Intangible Cultural Heritage

Résumé: Les nouvelles technologies offrent des possibilités sans précédent pour la création et la préservation du patrimoine culturel immatériel. L'intégration de ces technologies, cependant, pose à la fois de nouveaux défis à notre connaissance et à la préservation du patrimoine culturel, alors que de nouvelles pratiques surviennent lors de l'échange entre les pratiques traditionnelles et les technologies d'aujourd'hui. Dans le domaine de la musique, ces nouvelles pratiques affaiblissent une distinction déjà fragile entre la musique et le bruit, ce qui exige une définition plus à jour du patrimoine culture immatériel en ce qui concerne le son. Cet article prendra l'exemple d'une installation sonore interactive qui a sensibilisé les visiteurs au bruit environnemental sous la forme d'un portrait sonore de Québec, utilisée comme une lentille à travers laquelle explorer les questions ci-dessus.

MARGARET MAGAT

Intangible Cultural Heritage, Folklorists, and TCPs in the Hawaiian Context

Résumé; Dans l'univers de la gestion des ressources culturelles, le travail est souvent réalisé par des archéologues et des décideurs politiques. Les études ethnographiques ou les enquêtes portant sur les propriétés culturelles traditionnelles sont en général menées par d'autres personnes que des ethnographes ou ethnologues ayant été formés à cette fin. Et cependant, pour des études telles que les évaluations d'impact culturel ou les projets tels que la Section 106, impliquant un financement du gouvernement fédéral, où il est nécessaire de consulter les communautés afin d'identifier les propriétés culturelles traditionnelles, les ethnologues, avec leur compréhension des aspects tant immatériels que matériels de la culture, sont particulièrement aptes à répondre aux difficultés que pose la propriété culturelle. La notion « d'attachement
à la culture », qui prend en compte à la fois le matériel et l'immatériel (Maly 1999), représente souvent un défi pour ceux qui ont l'habitude de ne travailler que sur les dimensions physiques de la culture matérielle. À Hawaï, où les ressources naturelles telles que les collines ou les montagnes, de même que les courants océaniques, sont souvent considérées comme des ressources culturelles, des conflits se déclarent souvent entre les communautés et ceux qui cherchent à développer les lieux. Les traditions de vie hawaïennes comprennent la pratique culturelle du mo'olelo (histoires, savoirs, opinions) qui entoure les wahi pana (lieux sacrés des légendes), qui ancrent les traditions immatérielles de la vie dans des lieux ou des sites physiques répondant aux critères de la propriété culturelle traditionnelle. Les conflits tendent à apparaître lorsque les personnes en charge de la gestion des ressources culturelles ne parviennent pas à comprendre que le patrimoine culturel immatériel est inextricablement lié à l'environnement que les Hawaïens voient sous un jour différent. Cet article
explore le domaine de la gestion des ressources culturelles et la façon dont les ethnologues, avec leur compréhension de « l'attachement à la culture » et des différentes visions du monde, peuvent contribuer à la compréhension des propriétés culturelles traditionnelles qui s'entremêlent au patrimoine culturel immatériel des Hawaïens d'aujourd'hui.

ELIZABETH RAINEY

The Art of Storytelling in Bedouin Society: A 21st-Century Ethnographic Collection of Poems from the United Arab Emirates

Résumé: Les individus représentent les véhicules culturels par lesquels le patrimoine intangible est transmis, aussi cette étude examinera le rôle que la culture orale bédouine émirienne joue à cet égard. Sa tradition dynamique exprime des émotions et enseigne la conduite éthique pendant les occasions sociales, étant à la fois source de divertissement communal et pivot de la hiérarchie sociale. Par les diverses représentations du patrimoine, les Bédouins pratiquent leur propre version de culture intangible, qui souligne les normes folkloriques et façonne des comportements qui s'appliquent à la famille, la tribu et le pays. Les thèmes comme la nature, le mal du pays et le patriotisme sont examinés en plus de la danse traditionnelle, comme des formes de parrainage de la culture. La mémoire folklorique est ainsi validée et l'arabe vernaculaire illustre une version dynamique mais quelquefois obsolète de l'arabe mondial. Ainsi la nature fragile de ces ressources dans un environnement en voie de développement rapide est soulignée avec, aussi, la politique de conservation. Les contributions, volontaires, sont le résultat de vingtannées de participation sociale dans la communauté.

C. J. TAYEH

Black Power, Brand Power: Brand-led Interpretations of Indigenous Intangible Cultural Heritage and Propositions for Sustainable Development

Résumé: La valeur économique de l'authenticité dans le tourisme culturel autochtone
Cet article analyse le patrimoine culturel immatériel autochtone (PCIA) à travers un prisme commercial. Il établit que le concept de marque et le concept de PCI autochtone sont mutuellement compatibles et que cet alignement génère ensuite une conception
commerciale du PCI autochtone et de son importance stratégique. À partir d'une étude de cas réalisée en Australie au sujet de la « Piste des rêves » [Dreaming track] de Cape York, cet article soutient que les interprétations du PCI autochtone, lorsqu'elles sont placées sous l'égide d'une marque, sont extrêmement prometteuses pour les initiatives de développement durable. Cette étude de cas montre comment un projet de développement durable peut intégrer une marque dans ses objectifs à long terme, améliorer l'engagement éthique, l'investissement culturel et la qualité de l'accès, en plus de permettre des accords pour le partage des bénéfices tel que le définit la loi
internationale.

 

RAPPORTS DE RECHERCHE


MEGHANN E. JACK

Beyond Preservation: A Consideration of the Intangible Aspects of Buildings

Heather Sparling

Canary in the Mine and the Concerns of Research Councils, Applied Ethnomusicologists, and Museum Professionals

Nicolas Landry

Estimation des ressources nécessaires à l'opération d'une pêcherie sédentaire gaspésienne su 17e siècle : la Compagnie de l'île Percée

 

COMPTES RENDUS


Diane Chisholm

Jamieson, Keith and Michelle A. Hamilton. 2016. Dr. Oronhyatekha – Security, Justice, and Equality

Timothy Rawlings

Patin, Valéry. 2012[2005]. Tourisme et patrimoine. Nouvelle édition.

Romain Bijeard

Patin, Valéry. 2012[2005]. Tourisme et patrimoine. Nouvelle édition.

Andrew Parnaby

Ian Brodie and Paul MacKinnon. 2015. Old Trout Funnies: The Comic Origins of the Cape Breton Liberation Army

David P. Stephens

Kay, Jon. 2016. Folk Art and Aging - Life-Story Objects and Their Makers